Sanatorium de Waverly Hills

Le Sanatorium a été créé dans les années 1900. En 1883 on ne parlait en aucun cas d’un endroit où y serait entassé les tuberculeux.

Le terrain de la propriété fut acheté en 1883 par un certain Thomas Hays. Il y construit une petite maison qui servait de demeure familiale. Quand sa fille grandit et qu’elle eue l’âge d’aller à l’école Thomas Hyas fit construire une autre bâtisse appelée Waverly School, pour les enfants des environs, car c’est un coin très reculé.

Le site fut racheté par la ville, il est désormais appelé Waverly Hills. Une épidémie de tuberculose frappe alors l’Europe et l’Amérique du Nord, la ville décide donc de faire des travaux assez rapides pour accueillir les tuberculeux. En 1911, les deux premières parties du sanatorium étaient en bois, elles pouvaient alors accueillir 50 malades, pour leur bien-être un grand terrain était mis à leur disposition. Ainsi ils pouvaient se balader mais, ne pouvaient pas contaminer les habitants de la région non infectés par la tuberculose.

En 1912, la ville décide d’agrandir la structure le sanatorium peut maintenant contenir une quarantaine de personnes en plus soit 90 personnes. En 1916, fût construit un bâtiment pour enfants, le bâtiment contenait 40 lits.

Le sanatorium pouvait accueillir 130 personnes atteint de la tuberculose.

En 1926, l’épidémie s’étend, il faut donc plus de places pour accueillir de nouveaux patients, la ville entreprit donc des travaux et vu le jour le sanatorium tel qu’on peut le voir de nos jours. Les travaux sont massifs, il faut faire un bâtiment de 5 étages, il fût fini en Octobre 1926. A cette période le sanatorium peut héberger 400 patients, on en recense 478 en 1932. Sont là-bas les malades de la tuberculose ainsi que les soldats revenant de la guerre, blessés.

On pouvait trouver dans le sanatorium des magasins, une cafétéria et un dentiste. Pour les patients il y avait un solarium et une forêt environnante. Le sanatorium avait également son propre élevage et sa propre culture de plantes et légumes pour le bon fonctionnement des régimes alimentaires imposés. On proposait aux patients des promenades à cheval ainsi que des projections de films. Un tunnel surnommer « Le Tunnel de la Mort » fut créé à 525 pieds sous terre, il était au début utilisé pour ravitailler l’hôpital, le dispositif était à base de chariot à roulette, posé sur des sortes de rails et tirés par des câbles électriques. Par la suite lors du point le plus fort de l’épidémie il sera utilisé pour transporter les corps en total discrétion. On raconte que les cadavres étaient transportés le soir pour éviter d’effrayer les autres patients à cause du fort taux de mortalité à cette époque.

En 1943 le sanatorium qui n’avait plus beaucoup de patients dû, à la découverte de  plusieurs remèdes à l’épidémie, transporter ses patients dans un hôpital de la région, qui pouvait très bien gérer tous les tuberculeux.

En 1962 le sanatorium se transforme en hôpital gériatrique, mais il sera fermé en 1981 soit 19 ans après, pour cause de mauvais traitement envers les patients.

Il fût abandonner jusqu’en 2001 où plusieurs acheteurs prévoyait de grandes rénovations, mais jamais aucune ne sera abouties par manque de moyens financiers. Un système de sécurité est quand même mis en place.

En 2008 un couple achète le sanatorium (ils sont les actuels propriétaires) et on comme projets d’en faire un hôtel 4 étoiles vu la superficie. Pour l’instant il reste tel qu’il est et est ouvert au public, c’est une visite payante que l’on peut faire de jours comme de nuit sous réservation.

Beaucoup de rumeurs et hantise s’ébruite autour du sanatorium, il y a déjà une grosse polémique sur le nombre de morts, certains historiens ne donnent pas moins de 63 000 morts tandis que les registres n’en comptabilise qu’une moyenne de 160 décès par an soit environ 5 512 morts en 52 ans d’activité contre la tuberculose, le chiffre exacte reste donc un mystère.

Il y a aussi beaucoup de rumeurs sur les pratiques infligées aux patients tel que la thoracoplastie (qui consiste à enlever plusieurs ou l’intégralité des côtes pour affaisser la paroi du thorax) beaucoup n’y survivaient pas… Ou encore on ouvrait le poumon, y insérait un ballon et regonflais les organes, ce qui entraînait aussi la mort de beaucoup de patients.

Ou bien la rumeur des infirmières de la chambre 502, on raconte qu’une infirmière dans les années 1930 âgée de 29 ans, célibataire est tombée enceinte, quand le bébé est né elle l’a jetée dans le puis de la cour et s’est pendue dans la chambre 502. Une autre infirmière plus âgée qui cherchait un patient est partie dans cette fameuse chambre à sauter du 3ème étage, elle est morte à cause de la chute, mais sa mort est un mystère, car elle n’avait aucune raison de sauter la rumeur dit qu’elle s’est faite pousser…

On dit aussi qu’un homme qui démêlait les câbles qui remontaient les chariots a perdu son bras car les employés ont rallumés l’alimentation électrique trop tôt, son bras s’est donc sectionné. Quant au bras, il a été jeté par les employés dans les chariots qui transportaient les corps.

Les visiteurs, eux, rapportent beaucoup d’histoires personnelles, apparitions, odeur de pain chaud à la cafétéria (celle-ci étant fermées depuis l’année 1980), ou encore voir des lumières allumées le soir, ce qui est impossible car le sanatorium n’a plus d’électricité depuis 1980…

On peut y rencontrer le fantôme d’une femme âgée, poignées et jambes liés qui demande de l’aide et disparaît quelques secondes plus tard… Ou encore le fantôme de deux enfants Mary Lee et Timmy qui jouent à la balle au 3ème étage du sanatorium.

Un homme de visite au sanatorium raconte avoir vu Mary Lee, celle-ci lui a confiée qu’elle n’avait plus d’yeux, il a immédiatement quitté les lieux et ne veut plus y mettre un pied…

Sur le toit on peut encore entendre chanter des enfants, ils étaient mis là-bas pour une thérapie à base de rayon de soleil.

Le 4ème est réputé pour être le plus hanté, porte qui claque sans raison apparente, apparitions de lumières inexpliquées, ombres, apparitions, attaques physiques…

Un garde dit avoir vu la télévision jouer dans une des chambres au 3ème étage, il pouvait voir de dehors le reflet de la télévision, lorsqu’il est arrivé pour vérifier il n’y avait rien.

Beaucoup d’enquêteurs paranormaux se sont rendus sur le site avec une masse de P.V.E (Phénomène de Voix Electronique) d’apparitions visuelles, de ressentis personnels…

Bref pour beaucoup ce lieu est considéré comme hanté.   

Laisser un commentaire

Username26139 |
2013praoa |
Aunomdelaverite |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Eduexcample
| Maitrelamer
| Vincentalqd